Visages, travail en cours


Le visage – proue de navire. 
Ce qui prend de face. 

Là est la force, ce qui va en première ligne. Ce qui par là-même est le plus exposé, le plus fragile. Alors apparaît la vulnérabilité. 

 lundi 10 mai 2021

 

Ce n’est pas tant l’autoportrait que je cherche que de trouver à travers ces dessins une image universelle.

mardi 11 mai 2021

 

Quel est cet espace incomparable du carnet ?  La gratuité de ne pas attendre de résultat, la recherche pure.

C’est aussi l’élégance de la page, de la chose qui s’ouvre.

Il y a la surprise à chaque page tournée, on n’aborde pas par le dessin par le lointain.
On tourne une page, et on arrive sur lui frontalement, tout proche. C’est parfois un choc. 

 mardi 8 juin 2021

 Journal d’atelier  (extrait)