Diastole, vidéo, 2017

 

 

Diastole, vidéo, 1min 17, 2017

 

La diastole, (du grec διαστολή qui signifie extension), est la période au cours de laquelle le cœur se relâche après s’être contracté.
Alors que le cœur permet l’existence, c’est ici le secret intérieur qui se révèle. L’ouverture du cœur, symbolisée par ces mains en mouvement lent, révèle le foyer, le creuset, la part intime de l’être. Leur couleur porte la vie vibrante. Mystérieuse, cette couleur présente, intense, violente, revient dans mon travail, de manière lumineuse et sombre à la fois.
Le pastel est pour moi le minéral originel, la terre-mère. Comme l’homme laisse sa trace sur l’argile (Penone) la poudre-terre imprègne la main qui œuvre, et nous rappelle sa primauté.
Les mains sont l’image de l’être entier. Dans la série Hommage à Franz Schubert, Auf dem Wasser zu singen, elle sont don jusqu’à la mort. Dans Diastole, j’ai cherché la dimension spirituelle qui habite l’être humain et son abandon éphémère.

M.P.